Prestations proposées

SQL spot est un acteur connu et reconnu dans l’activité de formation, conseil, d’audit et d’expertise bases de données sous MS SQL Server notamment.

Les prestations proposées sont les suivantes :

  • Audit de bases de données : structurel, qualitatif, de performances, de requêtes clients, d’infrastructure réseau…
  • Amélioration des performances : optimisation, indexation, tuning…
  • Conseil : mise en œuvre de technologies de type « thick database », mapping RO, SIG, réplication, support au développeur…
  • Modélisation des données : conceptions des modèles de données (quatre niveaux : MCD, MLD, MPD et modèle externe), rétro ingénierie, modèles avancés (modèle RO, héritages, récursivité…)
  • Accompagnement du développement : élaboration de cahier des charges, mise en place de normes de développement, monitorat de codage, coaching sur les requêtes SQL, aide à l’utilisation des outils d’ETL et de migration de données…
  • Administration : élaboration de stratégie de sauvegarde et de maintenance, étude des scénarii de désastres et haute disponibilité, stockage des données…
  • Formation : modélisation, langage SQL, bases de données relationnelles, MS SQL Server (développement, administration…). Formations à la carte.
  • Gestion de la qualité des données : qualification de données, mise en place de domaines SQL et de contraintes, débosselage des données, analyses statistiques…
  • Analyse en responsabilité juridique : détermination de la nature juridique d’un problème (vice caché, non conformité, obligation de conseil, respect des règles de l’art…) et des droits d’auteur.

Liste de référence client sur demande.

Expert reconnu par Microsoft depuis 2004 sous label de qualité Most Valuable Professionnal (voir site Microsoft.com)

L’audit de bases de données

L’audit de bases de données permet de rationaliser ses données, le services de ces dernières et la sécurité qui va autour, de façon à optimiser ses applications, les ressources consommées afin de dégager des économies et fiabiliser ses données

Il n’y a pas qu’en matière financières ou comptable que l’audit se pratique. Si en matière informatique l’audit le plus connu est celui qui concerne la sécurité des systèmes, l’audit de bases de données constitue une demande de plus en plus forte. N’oublions pas que les données constituent la matière même de l’informatique et que la croissance du volume des données stockées nécessites quelques exigences de sérieux que certaines officines informatique on tendance à oublier au profit d’application poudre aux yeux. Voici un article qui fait le point de ce que l’on est en droit d’attendre d’un audit de bases de données relationnelles.

l'audit de bases de données relationnelles -  PDF - 257.8 ko
l’audit de bases de données relationnelles

Amélioration des performances

L’amélioration des performances d’une solution bases de données, nécessite une investigation (pour SQL Server notamment à l’aide des outils suivants : perfmon, profiler SQL, DMV…) ou mieux un audit de bases de données (audit de structure par rétro ingénierie, revue de code, qualité des données…) afin de déterminer les sources des pertes de performances. Les sources étant généralement plurales et indirectes.

  • Plurale, signifie qu’il est rare qu’un seul élément soit la cause des mauvaises performances.
  • Indirecte car souvent ce n’est pas le premier élément investigué qui en est la cause (en revanche c’est souvent le symptôme le plus visible.

Une fois les sources déterminées il faut indiquer les remèdes possibles. Il convient aussi de les prouver.

Exemple : l’engorgement de la base de données « tempdb » dans MS SQL Server peut résulter de l’utilisation abusive d’objets temporaires, comme d’un paramétrage inadéquats des fichiers de la base.

L’optimisation

L’optimisation consiste à trouver les moyens d’accélérer les temps de réponse des requêtes SQL en utilisant différentes techniques telles que :

  • l’indexation
  • la récriture
  • le refactoring (notamment par normalisation ou dénormalisation)
  • la gestion de la qualité des données.
  • Le tuning
  • l’apport de ressources (RAM, disque…)

Exemple : une requête utilisant un prédicat de filtrage « ou » ne peut bénéficier d’aucun index. Sa récriture sous forme de requête ensembliste et l’adjonction de deux index permet de bénéficier de toute la puissance des index.

L’indexation

L’indexation consiste à mesurer l’efficacité des index présents, rajouter les index manquants, mais aussi et dans toute la mesure du possible, rendre les index opérants lorsque certaines formes de recherche ne peuvent bénéficier d’une indexation primaire. Pour ce dernier cas, il peut être envisagé différentes techniques, telles que la récriture de requêtes, la dénormalisation, la remodélisation de données, voir l’ajout d’index « moteur »…

Exemple : en principe la recherche d’une sous chaîne dans une chaîne de caractères (LIKE ’%toto%’) ne peut pas bénéficier d’un index. Nous avons résolu ce problème en ajoutant un index moteur de type rotatif.

Tuning

Le tuning consiste à apporter les meilleurs réglages à un serveur SQL afin de profiter au mieux des ressources physiques disponible en fonction de la typologie des requêtes et du code qui s’exécute.

Exemple : l’utilisation d’une RAM de plus de 2Go dans le cadre de MS SQL Server sous Windows 32 bits nécessite un paramétrage et un réglage particulier.

Quelques liens utiles

Sur le site site http://SQLpro.developpez.com

Optimisation de MS SQL Server

Ce qu’il faut indexer, concepts

Indexation, une étude par l’exemple

Récriture de requête, étude par l’exemple

La maintenance des index, gage de maintient des performances

Les solutions de haute disponibilité pour MS SQL Server

Sécurisation des accès aux bases de données MS SQL Server

Documents à télécharger